Nos 7 conseils pour réussir vos newsletters

Comment rédiger une newsletter ?

Qu’est-ce qu’une newsletter ? Par définition, une newsletter est une lettre d’information/ d’actualité envoyée par email à l’ensemble des contacts qui s’y sont inscrits. Très importantes pour le marketing digitale d’une entreprise, nous vous révèlerons dans cet article 7 conseils ainsi que des indicateurs à surveiller pour réussir au mieux ses newsletters.

Elle peut-être :
  • Informative : Ses objectifs sont de maintenir une relation avec le lecteur en y insérant de l’actualité et des informations. 
  • Un outil d’acquisition de nouveaux clients : Le but ici est de générer un premier achat, élargir une base de contact.
  • Un outil de collecte : Il s’agit alors de campagnes intégrant un formulaire, une étude de satisfaction, une étude préalable au lancement d’un nouveau produit. 
  • Une invitation : Elle assure la promotion d’un salon, d’un séminaire ou même d’un lancement.

Les 7 points-clés d’une newsletter percutante

1. L’objet doit être intéressant 

Pour que vos clients cliquent sur votre mail, l’objet de votre newsletter doit les avoir interpellé. Captez leur attention. N’hésitez pas à être clair, précis mais aussi inventif. N’oubliez pas d’ajouter des smileys pour vous démarquer, sans en abuser au risque de perdre de votre crédibilité. Pour un meilleur taux d’ouverture et de clic, privilégiez une quarantaine de caractères.
objet newsletter
titre newsletter

2. Le titre de la newsletter doit interpeller

En effet, le titre de votre newsletter ne doit pas être trop long mais il doit pouvoir expliquer le contenu de la newsletter à son lecteur dès le début et ce, en quelques mots. 

3. Le contenu doit être adapté à votre cible

Il est important de s’adresser personnellement à votre cible. Personnalisez vos newsletters en inscrivant par exemple, le prénom de chaque lecteur dans l’objet du mail. Il doit se sentir reconnu et valorisé. Mais pour ce-faire, vous devez avoir ciblé votre audience en amont.  Par exemple, quels sont déjà nos clients ? C’est grâce à ces premiers critères que vous serez en mesure de personnaliser et d’adapter au fur et à mesure le contenu digital. 

cible newsletter
calendrier

4. Trouver la bonne fréquence

Pour que vos internautes continuent de cliquer et de lire entièrement votre newsletter,  vous devez trouver la fréquence idéale d’envoi. Si vous espacez trop les envois, vos abonnés vous oublieront petit à petit mais, au contraire, en envoyant une newsletter par semaine,  vous aurez moins de lecteurs. N’oubliez pas que s’ils se sentent submergés par tous vos messages, ils se désabonneront immédiatement de votre newsletter. 1 à 2 envois par mois reste alors le plus raisonnable.

5. Alterner textes/ images

Lorsque vous rédigez votre newsletter il est important de garder en tête que personne ne lira votre newsletter si elle contient seulement des blocs de texte, pensez donc à bien aérer la mise en page et le design de votre newsletter. Divisez votre texte en paragraphes, à l’aide de titres, sous-titres, tirets, puces et surtout, ajoutez des images. Faites ressortir vos idées à l’aide dillustrations, de photos et même de gifs. L’idée est simple : le mouvement attire le regard. Vous pouvez donc utiliser des GIFS pour attirer le regard de vos lecteurs sur des zones digitales stratégiques.

gif
responsive

6. Être responsive

Le responsive qu’est-ce que c’est ? C’est une méthode qui consiste à rendre un site web ou ici, une newsletter, accessible et adaptable aux tablettes et smartphones. Aujourd’hui, en France, 1 personne sur 2 consulte leur boîte mail depuis leur smartphone.  C’est pourquoi il est primordial que votre newsletter soit responsive. 

7. Insérer des clics to action

Un Call-To-Action ou CTA est un bouton ou une formulation qui incite l’utilisateur à effectuer une action précise : inscription, achat… Cela peut-être par exemple “réserver un séjour”, “commandez directement”. Pour résumer, il s’agit de rendre le lecteur actif. L’emplacement de votre bouton de CTA est primordial : plus il sera visible et accessible, plus il sera cliqué ! N’oubliez pas de varier vos appels à l’action, utilisez tout au long de votre newsletter différents CTA dans vos divers articles.

clic to action

Les critères de réussite d’une newsletter et les indicateurs de résultats à surveiller

Lorsque vous envoyez une newsletter à vos clients abonnés, il est, par la suite, intéressant de voir si celle-ci a suscité de l’intérêt auprès de votre cible. Pour ce faire, il existe plusieurs indicateurs pour mesurer la performance de vos campagnes emailing.
  • Taux d’ouverture 
Le taux d’ouverture constitue le premier critère pour juger de la performance de votre newsletter. Si votre taux d’ouverture est faible veillez à vérifier les données telles que : le nom de l’expéditeur, l’originalité de l’objet et les premières lignes du mail. Ce sont les seuls contenus que votre contact verra avant d’ouvrir votre email. 
  • Taux d’aboutissement ou de délivrabilité
Le taux d’aboutissement correspond au nombre d’emails arrivés en boîte de réception par rapport au nombre d’emails envoyés. Il est possible qu’un mail n’arrive pas à son expéditeur pour plusieurs raisons : la messagerie est pleine ou momentanément indisponible, l’adresse n’existe plus … On parle de :
  • Hard Bouce : message d’erreur définitif (Fausse adresse, messagerie qui n’existe plus…)
  • Soft Bounce  : message d’erreur provisoire (Boîte mail pleine, le serveur est momentanément indisponible…)
  • Taux de désinscription ou de désabonnement
Le taux de désinscription est le rapport en pourcentage entre les désabonnements et les emails envoyés . Il est très important de connaître les raisons pour lesquelles vos contacts se désabonnent de vos newsletters. Les réponses les plus fréquentes sont liées à la fréquence d’envoi qui est trop élevée ou bien le contenu qui n’est pas pertinent. Même si cela ne fait pas plaisir, il est indispensable de mettre un lien pour se désabonner dans chaque newsletter. Cette règle est édictée par la loi RGPD de protection des données et de l’information. Finalement, cela apporte un bénéfice et permet de « nettoyer » votre fichier clients et prospects et ainsi votre fichier abonné sera plus pertinent et les destinataires plus réactifs.
performances moyennes de l'emailing

Selon une étude de Sendinblue.

  • Taux de conversion 
Un des conseils que nous vous avons donné précédemment, concerne l’insertion des clics to action. En effet, grâce au taux de conversion vous pourrez analyser le pourcentage de destinataires ayant effectué l’action souhaitée après le clic.
  • Taux de clics 
Le taux de clics correspond tout simplement au pourcentage d’abonnés ayant cliqué sur au moins un des liens figurant dans un de vos articles.

P.S: Envie de mettre en place une gestion de la relation client, mettre en place un CRM, de gérer votre fichier clients et prospects, de créer et d’écrire des newsletters percutantes ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à partager

Facebook
Twitter
LinkedIn