L'accessibilité numérique pour les aveugles et malvoyants

Si vous diffusez des documents sur vos différents moyens de communication, ou possédez un site web, il est important de ne pas négliger les personnes aveugles et malvoyantes. Elles aussi utilisent fréquemment internet via des outils, qui nécessitent un soin particulier sur la rédaction et la mise en forme de votre contenu pour assurer leur bon fonctionnement.

Quelques chiffres

Nouvelles technologies pour aveugles et malvoyants

Selon une étude paraissant sur la Fédération des Aveugles de France :
80 % des répondants utilisent soit un ordinateur portable (à 41%) soit un ordinateur de bureau (à 39%) comme matériel informatique principal pour naviguer sur le Web. 14% d’entre eux utilisent un smartphone et 6% ont exprimé d’autres moyens (tablettes…). 

Accessibilité pour aveugles et malvoyants

Aussi, selon la Fédération des Aveugles de France :

  • Seuls 10% des sites internet sont accessibles aux personnes aveugles et malvoyantes.
  • 6% des livres sont adaptés à l’usage des aveugles et malvoyants.
  • Sur 500 films qui sortent au cinéma chaque année, seulement 100 sont audio-décrits.
  • 4% seulement des émissions de télévision sont audio-décrites.
femme se cachant le yeux

Changez la donne

Il ne faut pas être un professionnel du web ou un graphiste expérimenté pour agir et faciliter l’accès numérique aux aveugles et malvoyants.

 

Il suffit de respecter quelques règles simples comme : 

  • Préférer les documents numériques aux documents papiers ;
  • Rédiger son document avec une police lisible et des couleurs contrastées ;
  • Privilégier le format doc ou docx au pdf.
  • Éviter l’excès de l’écriture inclusive.

Ce ne sont évidemment que quelques exemples, il existe énormément de points sur lesquels nous pouvons nous améliorer.

 

Vous trouverez ci-dessous un document recensant tout ce dont vous aurez besoin pour rendre plus accessible votre communication. À partager sans modération !

Recommandations relatives à l'accessibilité des documents, des courriels et des pages web

N'hésitez pas à partager

Facebook
Twitter
LinkedIn